Lucane rhinoceros

Sinodendron cylindricum (Linnaeus, 1758)


Classe : Insecta Ordre : Coleoptera Famille : Lucanidae Sous-Famille : Syndesinae Tribu : Syndesini Genre : Sinodendron
Chargement...

  • 1
    observation

  • 1
    commune

  • 1
    observateur

  • Première observation
    1910

  • Dernière observation
    1910
  • PNRGM
    Participation à 1 Observations
    Part d'aide à la prospection : 100.00 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Taille :

12-16 mm

Diagnose :

Cylindrique long et convexe, uniformément brun foncé à noir. Elytres fortement ponctuées/charginées, à stries confuses. Antennes et pattes noires, premier article des antennes aussi long que tous les autres réunis (sans la massue), terminées par une massue de trois articles en « peigne ». Mâle et femelle très différents : le premier segment thoracique de la femelle tombe normalement en avant jusqu’à la tête qui porte une très courte corne. Chez le mâle, le premier segment thoracique est presque cylindrique avec une excavation limitée en arrière par une crête dentée en demi-cercle, la tête porte quant à elle une haute corne recourbée pourvue de deux brosses de soies rousses. Larve de type « ver blanc », à capsule céphalique et pattes sclérifiées, jaune orangé.

Facilité d’identification :

Ne peut être confondu pour les mâles.

Confusions possibles :

Seule la femelle pourrait être confondue, avec des espèces d’autres familles, comme les Tenebrionidae notamment. Mais aucune de ces autres espèces ne présentera des antennes avec un premier article aussi allongé et une massue en peigne.

Périodes d’observation :

Larve toute l’année, l’adulte dès le printemps.

Biologie/Éthologie :

Espèce des vieilles forêts à affinités sub-montagnarde et atlantiques, liée au vieux mois mort décomposé de feuillus. Cette espèce est un excellent bio-indicateur de l’état de conservation des forêts. La larve vit dans les grosses branches et les troncs au sol, en décomposition. La femelle semble s’occuper partiellement des larves dans leurs jeunes états. La vie larvaire dure de 2 à 3 ans.

Biogéographie :

Cette espèce est présente localement partout en France continentale, sa présence en Corse est douteuse.

D'après : Baraud, J. 1992. Faune de France : France et régions limitrophes. 78, Coléoptères Scarabaeoidea d'Europe. Fédération française des sociétés de sciences naturelles. Paris - Société linnéenne de Lyon. Lyon. 856 pp.

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Scarabaeus cylindricus Linnaeus, 1758 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles