Piéride du Navet (La)

Pieris napi (Linnaeus, 1758)


Classe : Insecta Ordre : Lepidoptera Famille : Pieridae Sous-Famille : Pierinae Tribu : Pierini Genre : Pieris
Chargement...

  • 127
    observations

  • 26
    communes

  • 11
    observateurs

  • Première observation
    2002

  • Dernière observation
    2022
- A.herbouiller-althis - B.e. Althis - Bastien Moisan - David Lédan - Demange Laurene - Kilian David - Laurène Demange - Lédan David - Noël Frédéric - Vincent Jeudy
  • PNRGM
    Participation à 106 Observations
    Part d'aide à la prospection : 83.46 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Taille/poids :

Longueur de l'aile antérieure : 18-25 mm.

Diagnose :

Le dessus des ailes antérieures est blanc avec une tache noire apicale qui s'irradie vers la partie anale le long de l'extrémité des nervures. Les femelles ont deux taches noires centrales. Le dessous des ailes postérieures est blanc crème avec des nervures suffusées de gris verdâtre.

Détermination :

L'adulte est simple à reconnaître dans une grande partie de la France. Dans les Alpes et le Jura, la détermination demande un examen précis.

Espèces proches :

L'espèce peut surtout être confondue avec la Piéride de l'Arabette présente au-dessus de 1 100 m dans les Alpes et le Jura. Les mâles ont des nervures noires plus marquées et les femelles sont largement suffusées de noir le long des nervures aussi bien sur le dessus que le dessous des ailes.

Période d’observation :

Les adultes peuvent être observés de mars à novembre.

Biologie-éthologie :

Cette espèce a plusieurs générations par an. Ce sont les chrysalides qui passent l'hiver. Les adultes sont très floricoles. Les œufs sont pondus isolément sur diverses Brassicacées. Les chenilles consomment les feuilles et les bourgeons floraux. Elles se chrysalident sur divers supports.

Biogéographique et écologie :

La répartition de l'espèce couvre l'ensemble de l'Europe, l'Afrique du Nord et l'Asie Mineure. Elle est aussi présente à l'ouest de la Sibérie. C'est une espèce commune notamment dans les zones rurales. Les adultes sont observés jusqu'à 2 200 m d'altitude.

D'après :

Essayan, R., Jugan, D., Mora, F. & Ruffoni, A. 2013. Atlas des papillons de jour de Bourgogne et de Franche-Comté (Rhopalocères et Zygènes). Revue Scientifique Bourgogne-Nature, Hors-Série (13) : 1-494.

Chinery, M. & Leraut, P. 1998. Photo-guide des Papillons d'Europe. Les photo-guides du naturaliste. Delachaux et Niestlé, 679 pp.
Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Artogeia napi (Linnaeus, 1758) | Artogeia napi napi (Linnaeus, 1758) | Artogeia napi segonzaci (Le Cerf, 1923) | Papilio napaeae Esper, 1804 | Papilio napi Linnaeus, 1758 | Pieris adalwinda Fruhstorfer, 1909 | Pieris arctica Verity, 1911 | Pieris canidiaformis Drenowsky, 1910 | Pieris dubiosa Röber, 1907 | Pieris flavescens Wagner, 1903 | Pieris meridionalis Heyne, 1895 | Pieris napeae (Esper, 1804) | Pieris napi napi (Linnaeus, 1758)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles