Pipit des arbres

Anthus trivialis (Linnaeus, 1758)


Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Motacillidae Genre : Anthus
Chargement...

  • 235
    observations

  • 25
    communes

  • 19
    observateurs

  • Première observation
    2001

  • Dernière observation
    2022
- Armel Tremion - B.iliou - Bastien Moisan - D'augustin Amicie - David Ledan - David Ledan/margaux Feon/thomas Cosson - David Ledan/margot Tharan - David Lédan - David Lédan/benoit Duhamel - David Lédan/margaux Féon - David Lédan/nicolas Bernard - E.penguilly - Althis - Gwenegan Cueff - Laurène Demange - Lédan David - R.descombin - R.descombin - Althis - Vincent Jutel
  • PNRGM
    Participation à 229 Observations
    Part d'aide à la prospection : 97.45 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Taille/poids :

Longueur totale : 15 cm. Poids : 18 à 29 g.

Diagnose :

Le Pipit des arbres est le plus arboricole des pipits présents en France. Son plumage, de couleur assez terne, ne présente pas de signes très particuliers, sinon des rémiges externes blanches et bien visibles à l’envol. La coloration du dos est chamois fauve finement rayé. Le dessous est plus clair, d’un beige à chamois clair fortement rayé de marron foncé. Les pattes sont de couleur chair et l’ongle postérieur est court.

Détermination :

Moyennement difficile.

Espèces proches :

Il y a de réels risques de confusion du Pipit des arbres avec les autres pipits présents en France. Il ressemble surtout au Pipit farlouse Anthus pratensis de même taille, mais son corps est légèrement plus rond et son bec plus épais. Ses pattes sont plus roses et son plumage plus vif.

Période d’observation :

Avril à septembre-octobre.

Biologie-éthologie :

Le régime alimentaire du Pipit des arbres est constitué principalement d’insectes, mais il consomme également des éléments végétaux en migration et en hiver, notamment des baies et diverses graines.

Biogéographie et écologie :

L’aire de répartition du Pipit des arbres couvre l’essentiel de l’Europe, le nord de la Turquie et la Sibérie. Bien que nécessitant des arbres lui servant de perchoirs, le Pipit des arbres est plutôt un oiseau nicheur des milieux ouverts, à végétation herbacée abondante. Il est particulièrement courant en lisières de forêts, dans les clairières et les landes parsemées d’arbres isolés ou en bouquets. Il est aussi présent dans le bocage et dans les coupes forestières.

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Alauda trivialis Linnaeus, 1758 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles