Troglodyte mignon

Troglodytes troglodytes (Linnaeus, 1758)


Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Troglodytidae Genre : Troglodytes
Chargement...

  • 2 694
    observations

  • 41
    communes

  • 132
    observateurs

  • Première observation
    1978

  • Dernière observation
    2023
  • PNRGM
    Participation à 1255 Observations
    Part d'aide à la prospection : 46.59 %

    Fiche organisme

  • FAUNE BRETAGNE
    Participation à 522 Observations
    Part d'aide à la prospection : 19.38 %

    Fiche organisme

  • INPN
    Participation à 273 Observations
    Part d'aide à la prospection : 10.13 %

    Fiche organisme

  • Bretagne Vivante
    Participation à 203 Observations
    Part d'aide à la prospection : 7.54 %

    Fiche organisme

  • Ligue de Protection des Oiseaux
    Participation à 166 Observations
    Part d'aide à la prospection : 6.16 %

    Fiche organisme

  • Partenaire
    Participation à 149 Observations
    Part d'aide à la prospection : 5.53 %

    Fiche organisme

  • BIODIV BRETAGNE
    Participation à 54 Observations
    Part d'aide à la prospection : 2.00 %

    Fiche organisme

Informations espèce

DIAGNOSE

Longueur 10 cm ; Envergure environ 15 cm. 
Oiseau de très petite taille, de couleur sombre, à silhouette ronde. Les mâles et les femelles se ressemblent. Les parties supérieures sont brunes. Les rémiges présentent des barres noires et sont couvertes de taches chamois plus claires. Un long sourcil contraste un peu avec le reste de la tête. Les parties inférieures sont plus claires. Les pattes sont fortes, le bec fin et allongé et les rectrices courtes ont un port dressé en permanence.

FACILITE D’IDENTIFICATION

Simple.

CONFUSIONS POSSIBLES

Aucune espèce ressemblante.

RÉPARTITION GÉNÉRALE

Espèce à large répartition, présente de la péninsule ibérique au Japon et en Afrique du nord. C’est une espèce généralement sédentaire. Seules les populations les plus septentrionales sont migratrices.

HABITAT ET BIOLOGIE

Le Troglodyte mignon fréquente les milieux boisés de tous types et généralement les strates arbustives et herbacées denses où il se faufile avec une grande vivacité, parfois même au sol. Il trahit souvent sa présence par un chant puissant  composé de trilles caractéristiques. Courant avril, le mâle utilise des mousses pour construire plusieurs nids disposés dans  diverses cavités (murs, rochers, arbres, racines, etc.). La femelle en choisit un et y pond entre 5 et 7 œufs. Elle s’occupe ensuite seule de l’incubation. Le Troglodyte mignon est insectivore et se nourrit d’une large variété d’arthropodes dont des insectes et des araignées.

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Motacilla Troglodytes Linnaeus, 1758 | Troglodytes troglodytes koenigi Schiebel, 1910 | Troglodytes troglodytes troglodytes (Linnaeus, 1758)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles