Rougegorge familier

Erithacus rubecula (Linnaeus, 1758)


Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Muscicapidae Genre : Erithacus
Chargement...

  • 4 050
    observations

  • 41
    communes

  • 222
    observateurs

  • Première observation
    1958

  • Dernière observation
    2023
  • PNRGM
    Participation à 1536 Observations
    Part d'aide à la prospection : 37.93 %

    Fiche organisme

  • FAUNE BRETAGNE
    Participation à 925 Observations
    Part d'aide à la prospection : 22.84 %

    Fiche organisme

  • INPN
    Participation à 511 Observations
    Part d'aide à la prospection : 12.62 %

    Fiche organisme

  • Ligue de Protection des Oiseaux
    Participation à 345 Observations
    Part d'aide à la prospection : 8.52 %

    Fiche organisme

  • Bretagne Vivante
    Participation à 245 Observations
    Part d'aide à la prospection : 6.05 %

    Fiche organisme

  • Partenaire
    Participation à 214 Observations
    Part d'aide à la prospection : 5.28 %

    Fiche organisme

  • BIODIV BRETAGNE
    Participation à 80 Observations
    Part d'aide à la prospection : 1.98 %

    Fiche organisme

Informations espèce

DIAGNOSE

Longueur 14 cm ; Envergure jusqu’à 22 cm. 
Passereau caractérisé par sa poitrine et sa face orange. Les parties supérieures, les ailes et la queue sont brun verdâtre et les parties inférieures sont claires. Le tour du plastron et de la face est marqué d’une bande grise.

FACILITE D’IDENTIFICATION

Simple.

CONFUSIONS POSSIBLES

Aucune espèce ressemblante.

RÉPARTITION GÉNÉRALE

Le Rouge-gorge familier est présent dans une large partie de Paléarctique occidental de la Macaronésie jusqu’à l’ouest de l’Oural ainsi qu’en Afrique du nord.

HABITAT ET BIOLOGIE

Le Rouge-gorge familier fréquente les boisements plus ou moins denses, haies, bosquets, parcs et jardins. La femelle construit un nid dans la végétation et couve seule 5 à 7 œufs. Le mâle quant à lui nourrit la femelle pendant l’incubation et participe au nourrissage des poussins qui sont nidicoles. Jusqu’à trois couvées peuvent être élevées par an. Les mâles sont très territoriaux et très agressifs avec les intrus et rivaux. L’espèce se nourrit principalement de petits arthropodes de graines et de fruits. Les populations méridionales sont sédentaires tandis les populations nordiques et les plus continentales migrent vers le sud pendant la saison hivernale.

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Erithacus dandalus sardus Kleinschmidt, 1906 | Erithacus rubecula armoricanus Lebeurier & Rapine, 1936 | Erithacus rubecula melophilus Hartert, 1901 | Erithacus rubecula rubecula (Linnaeus, 1758) | Erithacus rubecula sardus Kleinschmidt, 1906 | Erithacus rubecula witherbyi Hartert, 1910 | Motacilla rubecula Linnaeus, 1758

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles