Fauvette à tête noire

Sylvia atricapilla (Linnaeus, 1758)


Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Sylviidae Genre : Sylvia
Chargement...

  • 1 302
    observations

  • 42
    communes

  • 62
    observateurs

  • Première observation
    2001

  • Dernière observation
    2022
- Anne Boulet - B.iliou - Bastien Moisan - Boulet Anne - Catherine Orain - Clément Diraison - Cosson Thomas - D'augustin Amicie - D.lédan - David Ledan - David Ledan/ Thomas Cosson - David Ledan/ Thomas Sarkosi - David Ledan/margaux Feon/thomas Cosson - David Ledan/margot Tharan - David Ledan/margot Tharan/thomas Cosson - David Ledan/marion Neymeyer - David Ledan/morgane Lorsong - David Ledan/simon Ernst - David Ledan/thomas Cosson - David Ledan/vincent Jutel - David Lédan - David Lédan / Thomas Cosson - David Lédan/ Morgane Lorsong - David Lédan/anne Boulet - David Lédan/anne Boulet/morgane Lorsong - David Lédan/benoit Duhamel - David Lédan/claire Quérard - David Lédan/léo Lédan - David Lédan/manon Garandeau - David Lédan/margaux Féon - David Lédan/margot Tharan/thomas Cosson - David Lédan/marion Neymeyer - David Lédan/morgane Lorsong - David Lédan/morgane Lorsong/antonin Le Bougnec - David Lédan/nicolas Bernard - David Lédan/thomas Cosson - Demange Laurene - Dominique Morin - E.penguilly - Althis - G.cueff - Guy Michel Charles - Gwenegan Cueff - Jane Golan - Jean-pierre Fravalo - Julien Moalic - Kilian David - Laurène Demange - Louis-henri Caziot - Lédan David - Morgane Lorsong - R.descombin - R.descombin - Althis - R.descombin-althis - Simon Ernst - Sylvain Fagart - T.cosson - Thomas Cosson/anne Boulet/ Caroline Demonchy - Thomas Cosson/marie Bellay - Tytouan Le Cloverec - Vincent Chapuis - Vincent Jutel
  • PNRGM
    Participation à 1227 Observations
    Part d'aide à la prospection : 94.24 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Longueur 13 cm, envergure 20-23 cm, poids moyen 18 g.

Cette fauvette est largement répandue de la plaine à la montagne, elle figure parmi les dix espèces d’oiseaux les plus contactées par le programme STOC (Suivi Temporel des Oiseaux Communs). Considérée comme abondante et généraliste en France, on la trouve dans les forêts alluviales, les forêts de feuillus ou mixtes avec sous-étage, les milieux buissonnants ainsi que les parcs et jardins.

La Fauvette à tête noire se nourrit d’insectes et d’invertébrés qui constituent l’essentiel de son alimentation en période de nidification. Durant le reste de l’année elle est en grande partie frugivore.

Migratrices partielles, nos Fauvettes à tête noire peuvent selon la latitude et la rigueur de l’hiver hiverner sur place ou au contraire gagner l’Afrique du Nord ou au moins le bassin méditerranéen. Le midi de la France constitue une zone importante d’hivernage pour des populations issues des pays voisins comme l’Allemagne, mais une tendance à se diriger vers des quartiers d’hivernage plus proches situés en Europe de l’ouest a été aussi mise en évidence. La migration d’automne est sensible en septembre- octobre notamment, celle de printemps a lieu surtout en mars. Le chant du mâle, particulièrement mélodieux et se terminant par un motif en « forte », a fait l’objet de plusieurs études scientifiques relatives notamment aux dialectes.

Le nid est édifié en général à faible hauteur (< 2 m) dans la végétation. Le mâle participe à la construction du nid. La ponte comprend 4 à 6 œufs, couvés par les deux parents. Les oisillons éclosent au bout de 11 à 12 jours, et sont nourris par les deux parents. Ils prennent leur envol au bout de douze jours environ, l’élevage des jeunes pouvant se prolonger à l’extérieur du nid durant encore deux semaines voire plus.
Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Motacilla atricapilla Linnaeus, 1758 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles