Mésange bleue

Cyanistes caeruleus (Linnaeus, 1758)


Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Paridae Genre : Cyanistes
Chargement...

  • 1 948
    observations

  • 40
    communes

  • 76
    observateurs

  • Première observation
    1999

  • Dernière observation
    2022
- A.dornadic - Althis - A.herbouiller-althis - Anne-genevieve Martin - B.iliou - Bastien Moisan - Blaise Raymond - Catherine Orain - Catherine Touseau - Christian Fontaine - Christine Guillery - Clément Diraison - Cosson Thomas - D'augustin Amicie - D. Lédan /o. Borderioux /erina Pasco - D.lédan - David Ledan - David Ledan/ Thomas Cosson - David Ledan/ Thomas Sarkosi - David Ledan/antonin Le Bougnec - David Ledan/gwenegan Cueff - David Ledan/gwenegan Cueff/bernard Iliou - David Ledan/mael Ville-pleurdeau - David Ledan/margot Tharan - David Ledan/matthieu Le Bachelier/laurent Perignon - David Ledan/thomas Cosson - David Ledan/vincent Jutel - David Lédan - David Lédan / Thomas Cosson - David Lédan/anne Boulet - David Lédan/anne Boulet/morgane Lorsong - David Lédan/antonin Le Bougnec - David Lédan/catherine Joncheret - David Lédan/claire Quérard - David Lédan/léo Lédan - David Lédan/manon Garandeau - David Lédan/margaux Féon - David Lédan/margaux Féon/thomas Cosson - David Lédan/margot Tharan - David Lédan/marion Neymeyer - David Lédan/maël Ville-pleurdeau - David Lédan/morgane Lorsong/antonin Le Bougnec - David Lédan/nicolas Bernard - David Lédan/thomas Cosson - Demange Laurene - Dominique Morin - E.penguilly - Althis - Emilie Bertin - G.cueff - Gwenegan Cueff - J.p. Mousset / J. Annezo - Jane Golan - Jean-louis Touche - Jean-pierre Fravalo - Kilian David - Lédan David - Monique Perraudin - Morgan Donnio - Morgane Lorsong - Olivier Lobry - Patrick Camus - Pierre Maheo - Pierre Malvoisin - R.descombin - R.descombin - Althis - R.descombin-althis - Rauben - Salome Palou - Simon Ernst - Sophie Giraud - T.cosson - Thomas Cosson - Vincent Chapuis - Vincent Jutel - Yvette Le Bizec - Émilie Courant
  • PNRGM
    Participation à 1927 Observations
    Part d'aide à la prospection : 98.92 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Longueur 11,5 cm, envergure 17,5-20 cm, poids 9-12 g.

Elle vit dans une grande variété d’habitats mais reste globalement liée aux boisements de feuillus à basse altitude. Elle s’adapte aux taillis, aux parcs et aux jardins si elle y trouve des cavités de nidification.

La Mésange bleue se nourrit surtout d’insectes et d’araignées, également de fruits et graines en dehors de la période de reproduction, de nectar et pollen au printemps, ainsi que de sève. Son régime reflète les variations d’abondance de nourriture, notamment au cours des saisons. Elle passe beaucoup de temps à inspecter rameaux et feuilles, manœuvrant sans cesse avec agilité et dans des positions parfois acrobatiques. Elle ne constitue pas de réserves.

L’espèce est grégaire en dehors de la saison des nids, formant des groupes qui se joignent aux rondes mixtes d’autres espèces. Les groupes hivernaux sont constitués de petits noyaux d’oiseaux résidents auxquels s’adjoignent sans cesse des individus nomades. Les résidents sont dominants sur les erratiques, de même que les mâles des couples de la saison passée sur les femelles. Ils montrent notamment une forte dominance lorsqu’ils circulent sur le territoire qu’ils défendaient l’été précédent. La Mésange bleue est monogame mais une bigamie simultanée paraît régulière au moins dans les habitats optimaux. Les couples restent bien souvent fidèles si les deux partenaires survivent. Les nouveaux couples se forment lors de la séparation du groupe à la fin de l’hiver. Les femelles « chantent » assez souvent, pour la proclamation du territoire comme pour le maintien du contact avec le mâle.

À l’intérieur de la cavité, la base du nid est faite de mousses et d’autres éléments végétaux ; la coupe est garnie d’herbes sèches, de laine, de copeaux d’écorce, de poils et de plumes. La ponte de 2 à 18 œufs est déposée à partir d’avril. La taille de la ponte varie selon l’altitude, la qualité de l’habitat ou le volume de la cavité. L’incubation dure 2 semaines et l’envol a lieu entre 2 et 3 semaines après l’éclosion. Les secondes couvées sont peu fréquentes.

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Parus caeruleus Linnaeus, 1758 | Parus caeruleus caeruleus Linnaeus, 1758 | Parus caeruleus touraudericus Bacmeister & Kleinschmidt, 1920

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles