Mégère (La)

Lasiommata megera (Linnaeus, 1767)


Classe : Insecta Ordre : Lepidoptera Famille : Nymphalidae Sous-Famille : Satyrinae Tribu : Satyrini Genre : Lasiommata
Chargement...

  • 243
    observations

  • 34
    communes

  • 18
    observateurs

  • Première observation
    2001

  • Dernière observation
    2022

Informations espèce

Taille/poids :

Longueur de l'aile antérieure : 17-25 mm.

Diagnose :

Le dessus des ailes est fauve orangé avec des stries brunes notamment au niveau de la cellule. Il a un ocelle pupillé de blanc à l'apex des ailes antérieures. Les postérieures possèdent une série d'ocelles submarginales. Chez le mâle, on observe une large tache androconiale transversale sur les antérieures. Le dessous des ailes postérieures est marbré de brun et de gris avec une série d'ocelles submarginales.

Détermination :

Les adultes sont relativement simples à reconnaître.

Espèces proches :

La femelle de cette espèce peuvent être confondue avec celle du Némusien. Chez cette dernière, l'ocelle apical est généralement doublement pupillé de blanc et on observe une seule strie brune au niveau de la cellule.

Période d’observation :

Les adultes peuvent être observés de mars à novembre dans une grande partie de la France. Dans le midi, à la faveur de températures clémentes, des adultes peuvent émerger au cours de l'hiver.

Biologie-éthologie :

Cette espèce a plusieurs générations par an. Au printemps, les chenilles hivernantes achèvent leur développement sur diverses espèces de Poacées. La chrysalide est suspendue au pied de la végétation. Les adultes se chauffent régulièrement les ailes sur des rochers, des zones de sols nus et des vieux murs. Les femelles pondent leurs œufs isolément ou en petit groupe au niveau de la plante hôte.

Biogéographique et écologie :

La répartition de l'espèce couvre l'ensemble de l'Eurasie tempérée, l'Afrique du Nord et l'Asie Mineure. C'est une espèce commune notamment dans les zones rurales. Les adultes sont observés jusqu'à 2 200 m d'altitude.

D'après :

Essayan, R., Jugan, D., Mora, F. & Ruffoni, A. 2013. Atlas des papillons de jour de Bourgogne et de Franche-Comté (Rhopalocères et Zygènes). Revue Scientifique Bourgogne-Nature, Hors-Série (13) : 1-494.

Chinery, M. & Leraut, P. 1998. Photo-guide des Papillons d'Europe. Les photo-guides du naturaliste. Delachaux et Niestlé, 679 pp.
Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Dira megera (Linnaeus, 1767) | Lasiommata maegera (Linnaeus, 1758) | Lasiommata megera megera (Linnaeus, 1767) | Lasiommata megera vividior (Verity, 1923) | Papilio maera sensu Geoffroy in Fourcroy, 1785 non Linnaeus, 1758 | Papilio megera Linnaeus, 1767 | Pararge megaera (Linnaeus, 1767) | Pararge megera (Linnaeus, 1767) | Pararge megera vividior Verity, 1923 | Satyrus maegera (Linnaeus, 1767) | Satyrus megaera (Linnaeus, 1767)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles