Orthétrum brun (L')

Orthetrum brunneum (Boyer de Fonscolombe, 1837)


Classe : Insecta Ordre : Odonata Famille : Libellulidae Genre : Orthetrum
Chargement...

  • 17
    observations

  • 8
    communes

  • 4
    observateurs

  • Première observation
    2004

  • Dernière observation
    2022
  • FAUNE BRETAGNE
    Participation à 7 Observations
    Part d'aide à la prospection : 41.18 %

    Fiche organisme

  • Bretagne Vivante
    Participation à 4 Observations
    Part d'aide à la prospection : 23.53 %

    Fiche organisme

  • Partenaire
    Participation à 3 Observations
    Part d'aide à la prospection : 17.65 %

    Fiche organisme

  • PNRGM
    Participation à 1 Observations
    Part d'aide à la prospection : 5.88 %

    Fiche organisme

  • GRETIA
    Participation à 1 Observations
    Part d'aide à la prospection : 5.88 %

    Fiche organisme

  • INPN
    Participation à 1 Observations
    Part d'aide à la prospection : 5.88 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Taille :

Abdomen mâle : 25-34 mm ; femelle : 25-33 mm.

Diagnose :

Les libellules mâles sont de couleur bleue et les femelles jaunes et noires. La face blanche chez les deux sexes est caractéristique. Les ptérostigmas sont bruns jaunes.

Détermination :

L'espèce est relativement simple à reconnaître.

Espèces proches :

Confusion possible avec Orthetrum coerulescens.

Période d’observation :

Les adultes sont observés de mai à octobre dans le sud, de juin à septembre dans le nord.

Biologie et écologie :

L’Orthétrum brun se reproduit dans les eaux stagnantes et faiblement courantes peu profondes, bien ensoleillées et peu végétalisées. Espèce typique des milieux pionniers, elle fait partie des premières espèces à coloniser les plans d’eau récemment créés, les gravières et les carrières. Avant l’accouplement, mâles et femelles volent en tandem puis forment un cœur copulatoire.

Biogéographie :

L’Orthétrum brun est présente de l’ouest de l’Europe à la Mongolie et du Maghreb à la mer Baltique. En France, elle occupe une grande partie du territoire. Espèce thermophile, elle est limitée aux zones de plaine dans le nord de son aire. Dans le sud, elle présente jusqu’à 1800 m.

D'après :
Grand, D., Boudot, J.-P & Doucet, G. 2014. Cahier d’identification des Libellules de France, Belgique, Luxembourg et Suisse. Collection Cahier d’identification. Biotope, Mèze : 136 pp.
Grand, D. & Boudot, J.-P. 2006. Les Libellules de France, Belgique et Luxembourg. Collection Parthénope. Biotope, Mèze : 480 pp.
Dijkstra, K.-D. B. 2007. Guide des libellules de France et d'Europe. Les guides du naturaliste. Delachaux & Niestlé, Paris : 320 pp.

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Libellula brunnea Boyer de Fonscolombe, 1837 | Libellula brunneum Boyer de Fonscolombe, 1837 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles