Grèbe à cou noir

Podiceps nigricollis Brehm, 1831


Classe : Aves Ordre : Phoenicopteriformes Famille : Podicipedidae Genre : Podiceps
Chargement...

  • 295
    observations

  • 13
    communes

  • 78
    observateurs

  • Première observation
    1999

  • Dernière observation
    2022
  • PNRGM
    Participation à 295 Observations
    Part d'aide à la prospection : 100.00 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Taille/poids

Longueur totale du corps : 28 à 34 cm. Poids : 210 à 450 g.

Détermination

Petit grèbe au corps arrondi et trapu, et à l’arrière apparaissant nettement tronqué en raison de la brièveté de la queue. L’adulte en plumage nuptial se reconnaît alors aisément à sa coloration noir brillant étendue au niveau des parties supérieures, du cou et de la tête. Une touffe de longues plumes dorées se déploie en éventail, à l’arrière de l’œil, vers les côtés de la tête, recouvrant entièrement les couvertures parotiques. L’iris est rouge.

Espèces proches

En plumage hivernal, le Grèbe à cou noir peut être facilement confondu avec le Grèbe esclavon Podiceps auritus dont la taille, la coloration et la silhouette générale sont très proches. Séparer ces deux espèces est alors délicat dans les secteurs où ils hivernent ensemble. Le Grèbe castagneux est légèrement plus petit, avec des colorations plus rousses en plumage hivernal.

Période d’observation

Toute l’année. Les regroupements postnuptiaux ont lieu dès la fin juin et en juillet sur les sites de reproduction. La migration est perceptible de juillet à novembre. Le passage prénuptial se déroule de février à fin avril.

Biologie-éthologie

L’espèce fréquente les étangs de piscicultures et les étangs intérieurs possédant à la fois des surfaces dégagées et de la végétation rivulaire (Carex, Phragmites) et aquatique abondante. Il se nourrit d’insectes (adultes et larves de Coléoptères aquatiques et terrestres, phryganes, punaises aquatiques, larves de libellules, éphémères et Diptères), mollusques, amphibiens, poissons (perches, gobies) et crustacés qu’il capture à la surface de l’eau ou en profondeur.

Biogéographie et écologie

Le Grèbe à cou noir occupe essentiellement les zones tempérées d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Asie et en Afrique Australe. En Europe, il est répandu à l’échelle continentale, de manière discontinue. En période inter-nuptiale, les populations du Paléarctique Occidental migrent vers l’Europe de l’Ouest et du Sud, ainsi qu’au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Certains individus atteignent également des régions plus au sud, de la Mauritanie, jusqu’au Sénégal. Il hiverne alors sur les zones maritimes, le long des côtes des îles britanniques au Maroc, les mers Méditerranée, Adriatique, Noire et Caspienne.

Sources

Bensettiti F. et al. (coord.), 2001-2005. Cahiers d'habitats Natura 2000 - Connaissance et gestion des habitats et des espèces d’intérêt communautaire. Tomes 1 à 7. Ed. La Documentation française, Paris.
Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Podicipes nigricollis (Brehm, 1831)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles