Barge à queue noire

Limosa limosa (Linnaeus, 1758)


Classe : Aves Ordre : Charadriiformes Famille : Scolopacidae Genre : Limosa
Chargement...

  • 615
    observations

  • 15
    communes

  • 86
    observateurs

  • Première observation
    1996

  • Dernière observation
    2022
  • PNRGM
    Participation à 577 Observations
    Part d'aide à la prospection : 93.82 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Taille/poids :

Longueur totale : 40 à 44 cm. Poids : 160 à 390 g.

Diagnose :

La Barge à queue noire est un limicole d’assez grande taille. En plumage nuptial, le cou et les joues sont orangés, la poitrine, de même teinte, est barrée horizontalement de stries foncées. Le ventre et les sous-caudales sont blancs. Le bec est très long, très légèrement incurvé vers le haut. En plumage inter nuptial, le plumage est à dominante grise. La queue est blanche à la base, contrastant avec le noir de sa partie terminale, cela quelle que soit la saison.

Détermination :

Moyennement difficile.

Espèces proches :

La Barge rousse (Limosa lapponica) est un peu plus petite et moins haute sur pattes, son bec est plus court et davantage incurvé vers le haut. En vol, le noir et blanc de la queue et la large bande alaire de la Barge à queue noire la distinguent de la Barge rousse dont la teinte générale est plus uniforme et dont le croupion blanc remonte en pointe sur le dos.

Période d’observation :

Toute l’année (populations différentes).

Biologie-éthologie :

La Barge à queue noire se nourrit d’invertébrés : lombrics, insectes, mollusques, vers néréides, petits crustacés et arachnides. Divers végétaux, le plus souvent sous forme de graines, entrent aussi dans son régime alimentaire.

Biogéographie et écologie :

La Barge à queue noire est une espèce paléarctique. On en distingue  trois sous-espèces dont deux concernent la France : L. l. islandica niche en Islande dans les bas-marais et les landes marécageuses ; elle hiverne notamment en Grande-Bretagne et en France, privilégiant les vasières littorales et les estuaires. L. l. limosa niche dans les prairies humides pâturées ou fauchées depuis les Iles Britanniques et la France jusqu’à l’ouest de la Sibérie ; elle hiverne marginalement dans le sud de l’Europe, et principalement en Afrique subsaharienne.

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Scolopax limosa Linnaeus, 1758

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles