Pinson des arbres

Fringilla coelebs Linnaeus, 1758


Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Fringillidae Genre : Fringilla
Chargement...

  • 3 689
    observations

  • 43
    communes

  • 174
    observateurs

  • Première observation
    1960

  • Dernière observation
    2023
  • PNRGM
    Participation à 1533 Observations
    Part d'aide à la prospection : 41.56 %

    Fiche organisme

  • FAUNE BRETAGNE
    Participation à 920 Observations
    Part d'aide à la prospection : 24.94 %

    Fiche organisme

  • INPN
    Participation à 433 Observations
    Part d'aide à la prospection : 11.74 %

    Fiche organisme

  • Ligue de Protection des Oiseaux
    Participation à 210 Observations
    Part d'aide à la prospection : 5.69 %

    Fiche organisme

  • Bretagne Vivante
    Participation à 192 Observations
    Part d'aide à la prospection : 5.20 %

    Fiche organisme

  • Partenaire
    Participation à 161 Observations
    Part d'aide à la prospection : 4.36 %

    Fiche organisme

  • BIODIV BRETAGNE
    Participation à 89 Observations
    Part d'aide à la prospection : 2.41 %

    Fiche organisme

Informations espèce

DIAGNOSE

Longueur 18 cm ; Envergure jusqu’à 28 cm.
Petit passereau à dimorphisme sexuel marqué. Le mâle du Pinson des arbres présente un casque bleu gris, des joues saumonées, comme les parties inférieures et un croupion verdâtre. Les femelles sont beaucoup plus ternes, avec un dos marron à gris, un ventre clair et, comme le mâle, un croupion vert et des teintes blanches sur les épaules et sur une bande alaire.

FACILITE D’IDENTIFICATION

Simple.

CONFUSIONS POSSIBLES

L’espèce la plus proche est le Pinson du Nord. Il se distingue du Pinson des arbres notamment par la coloration blanche du croupion, une tête noire chez le mâle, une poitrine orange chez le mâle et orangée chez la femelle.

RÉPARTITION GÉNÉRALE

Le Pinson des arbres est présent dans une large partie de Paléarctique occidental de la Macaronésie jusqu’au centre de la Sibérie ainsi qu’en Afrique du nord.

HABITAT ET BIOLOGIE

C’est une espèce commune de boisements plus ou moins denses, haies, bosquets d’arbres, parcs et jardins. La femelle construit un nid dans un arbre et couve seule 4 à 5 œufs. Deux couvées peuvent être élevées par an. Les mâles sont territoriaux et agressifs avec les intrus et rivaux. L’espèce se nourrit principalement de graines et plus occasionnellement de fruits et de petits arthropodes. Les populations méridionales sont sédentaires tandis que les populations nordiques et les plus continentales migrent vers le sud pendant la saison hivernale. Les individus se rassemblent parfois alors en troupes de plusieurs milliers d’individus qui s’alimentent dans les espaces ouverts.

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Fringilla coelebs coelebs Linnaeus, 1758 | Fringilla coelebs tyrrhenica Schiebel, 1910

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles