Belette d'Europe

Mustela nivalis Linnaeus, 1766


Classe : Mammalia Ordre : Carnivora Famille : Mustelidae Sous-Famille : Mustelinae Genre : Mustela
Chargement...

  • 129
    observations

  • 27
    communes

  • 23
    observateurs

  • Première observation
    2001

  • Dernière observation
    2022
  • PNRGM
    Participation à 51 Observations
    Part d'aide à la prospection : 39.53 %

    Fiche organisme

  • Groupe Mammalogique Breton - GMB
    Participation à 20 Observations
    Part d'aide à la prospection : 15.50 %

    Fiche organisme

  • INPN
    Participation à 17 Observations
    Part d'aide à la prospection : 13.18 %

    Fiche organisme

  • Bretagne Vivante
    Participation à 13 Observations
    Part d'aide à la prospection : 10.08 %

    Fiche organisme

  • FAUNE BRETAGNE
    Participation à 12 Observations
    Part d'aide à la prospection : 9.30 %

    Fiche organisme

  • Partenaire
    Participation à 8 Observations
    Part d'aide à la prospection : 6.20 %

    Fiche organisme

  • BIODIV BRETAGNE
    Participation à 8 Observations
    Part d'aide à la prospection : 6.20 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Taille : 14-30 cm plus 3-13 cm pour la queue (adulte). C’est le plus petit des Carnivores. La taille varie en fonction des latitudes : les populations du sud ayant généralement des individus de plus grande taille que celles du nord.

Poids :35-130 g (adulte).

Diagnose : La Belette a une silhouette longiligne, son corps est souple et bas sur patte. Son pelage dorsal est brun-roux tandis que le ventral est blanc. En France, la ligne de démarcation entre le dos et le ventre est irrégulière. La Belette a une tâche brune au niveau de la joue et pas de pinceau noir au bout de la queue.

Détermination : Moyennement difficile.

Espèces proches : Mustela erminea Linnaeus, 1758. L’Hermine a une queue se finissant par un manchon noir, une ligne de démarcation nette et régulière et pas de tâche sur la joue.

Période d’observation : Observable toute l’année et tout au long de la journée.

Biologie-éthologie : La Belette s’accouple en mars-avril et met bas après 35 jours de gestation. Le nombre de petits par portée varie de 2 à 10. Carnivore, elle s’alimente principalement de campagnols qu’elle peut aller chasser jusque dans leurs terriers.

Biogéographique et écologie : Distribution circumboréale : la Belette est présente dans l’ensemble de l’Europe, au Maghreb, en Asie du nord et au nord de l’Amérique du Nord. Elle est inféodée à la présence des Campagnols.

Référence bibliographique : Haffner P. & Savouré-Soubelet A. 2015. Sur la piste des Mammifères sauvages.Coll. L’amateur de la Nature. Dunod, Paris. 208 pp.

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Mustela alpinus | Mustela boccamela Bechstein, 1800 | Mustela corsicana Cavazza, 1908 | Mustela ibericus | Mustela italicus | Mustela meridionalis | Mustela minor sensu Nilsson | Mustela minutus | Mustela monticola | Mustela nivalis boccamela Bechstein, 1800 | Mustela nivalis corsicana | Mustela nivalis nivalis Linnaeus, 1766 | Mustela nivalis vulgaris Erxleben, 1777 | Mustela typicus | Mustela vulgaris Erxleben, 1777

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles